Rencontre publique 11 décembre

Ile de France - Une autre région est possible...

à l'invitation de la FASE et d'Alternative Citoyenne

Fédérons nos idées et nos propositions ! avec Clémentine Autain, Patrick Braouezec, Gilles Monsillon et Claire Villiers Vendredi 11 décembre, Saint-Ouen Salle Barbara (Métro Mairie de Saint-Ouen)

RENCONTRE PUBLIQUEÎLE-DE-FRANCE - ÉLECTIONS RÉGIONALES DE MARS 2010

Une autre régionest possible… Fédérons nos idées et nos propositions !

LE VENDREDI 11 DÉCEMBRE 2009, À 19 H Salle Barbara, 5 rue des écoles à Saint-Ouen. Métro : Mairie de Saint-Ouen AVEC Clémentine AUTAIN, Patrick BRAOUEZEC, Gilles MONSILLON ET Claire VILLIERS.



A L’INITIATIVE DE LA FÉDÉRATION POUR UNE ALTERNATIVE SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE (FASE) ET DES ÉLU-ES ALTERNATIVE CITOYENNE L a droite sarkozyste prétend reconquérir l’Île-de-France. Mettre en échec son offensive, c’est ancrer plus à gauche les politiques régionales. Grand Paris, métropole, région : la droite veut tout mettre sous tutelle avec encore plus de ségrégation et d’inégalités. A l’inverse, notre projet est celui d’une région et d’une métropole solidaires, ouvertes, démocratiques, écologiques et citoyennes. L’Île-de-France est l’une des régions les plus riches du monde, riche aussi de sa diversité et de sa jeunesse. Elle souffre aussi des maux d’un développement urbain inégalitaire, d’un environnement et d’une qualité de vie dégradés. Quelle vision de son avenir va l’emporter lors des élections régionales de mars 2010 ? La majorité actuelle du conseil régional n’a pas été inactive et a eu de réels résultats : transports, lycées, lutte contre les discriminations ou aménagement du territoire… Mais face au projet de la droite, à la politique gouvernementale et à la crise qui touchent encore plus les populations déjà les plus vulnérables, celles des quartiers populaires, il faut désormais plus de résistance et d’innovations dans les politiques publiques. Il faut plus et mieux répondre aux besoins. Avec cette ambition, nous voulons contribuer au rassemblement le plus large possible de la gauche de transformation. Nous ne renonçons pas à ce que le NPA prenne toute sa place à nos côtés dans ce qui apparaît d’ores et déjà possible avec le Front de gauche (PCF, PG et GU) et d’autres forces. Nous voulons porter de la rue aux urnes la colère et des propositions pour une alternative combinant vraiment social et écologie. Nous voulons un projet plus solidaire, construit dans la mobilisation citoyenne, élaboré avec la participation du plus grand nombre. Pour lancer un grand débat et co-élaborer les grands axes d’un projet novateur pour la région, ensemble construisons un projet de l’alternative sociale et écologique pour l’Île-de-France

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet