Appel de la FCPE et des syndicats d'enseignants de Seine-Saint-Denis

Face à la remise en cause du Service Public de l’Education nationale que le gouvernement veut imposer et qui se caractérise en Seine-Saint-Denis par :

Face à la remise en cause du Service Public de l’Education nationale que le gouvernement veut imposer et qui se caractérise en Seine-Saint-Denis par : - Le refus d’ouvrir 94 classes en élémentaire et maternelle ; Le refus de respecter les seuils d’ouverture de classe ; les fermetures de 47 classes sans raison valable ; - La suppression de près de 400 postes dans le département et 870 sur l’Académie ; La suppression des postes d’enseignants spécialisés ; - Le recours abusif aux heures supplémentaires pour assurer les heures dues aux élèves, alors que les remplacements de courtes durées ne sont pas assurés ; Un appel aux retraités de l’Education Nationale pour assurer des remplacements ; - Une réforme des programmes dans la précipitation et sans concertations avec les Parents ; - Un fichage des élèves (création d’une « base élève »); - La disparition de certaines options ; - 23 milliards d’euros pour faire classe pendant les vacances et faire taire les revendications salariales… La FCPE et les syndicats d’enseignants appellent à se retrouver nombreux pour défendre un Service Public de l’Education nationale et exiger un enseignement de qualité. Manifestation unitaire départementale Samedi 12 avril 2008 à 11H00 à Bobigny Rendez-vous devant la Bourse du travail, Place de la Libération Soyons nombreux ! Demain, il sera trop tard pour pleurer sur les classes et moyens disparus… ___ et Vendredi 11 avril, Grand Meeting -débat dans l’auditorium à la Bourse Départementale du Travail de Bobigny de 20H00 à 23H00 : "Opération vérité sur le service public d’Education en Seine Saint Denis »

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet