Seine-Saint-Denis : Elections cantonales des 9 et 16 mars 2008 (Appel à soutien)

Je signe l'appel ci-joint et vous invite à le faire en envoyant un mail à cantonales2008@herve-bramy.com

Par nos activités professionnelles, nos engagements associatifs ou citoyens, nous sommes acteurs de la vie sociale, artistique, économique de la Seine-Saint-Denis. Nous sommes attachés à l’apport original de ce Département, aux valeurs de solidarité, de justice, de dignité qu’il fait entendre en Ile-de-France. Nous apprécions à ce titre l’engagement du Président du Conseil général, Hervé Bramy, pour faire reconnaître et promouvoir les capacités créatrices de la jeunesse et de toutes celles et ceux qui y vivent et y agissent. Sous son impulsion, la Seine-Saint-Denis a beaucoup bougé. Premier département francilien pour l’essor de l’emploi, deuxième pôle universitaire et culturel, ses politiques environnementales et solidaires font référence. La démocratie participative et la citoyenneté y connaissent de nouvelles avancées. Le manifeste pour la culture, la charte pour le sport, la biennale de l’environnement, les chartes pour l’emploi, la réduction de la fracture numérique, l’action pour la reconnaissance et la prévention des cancers d’origine professionnelle, l’engagement contre les violences faites aux femmes, le forum jeunesse, le doublement en 6 ans du budget en faveur des personnes âgées, etc. en sont quelques illustrations. Face à l’urgence sociale, aux exigences démocratiques et écologiques, il est bon pour les progressistes, les femmes et les hommes de gauche, pour la population que ce renouveau puisse prendre toute son ampleur. Aujourd’hui, un nouvel élan est possible. Il appelle la mobilisation de tous les savoirs, de toutes les intelligences, de toutes les énergies. C’est pour contribuer à ce rassemblement, à cette ambition qu’ensemble nous apportons publiquement, au Président Hervé Bramy et à ses amis, notre soutien.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet