INTERVENTIONS AU CONSEIL REGIONAL

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 24 mai 2009

A PROPOS DE LA DIVERSITE ENTRE LES DISCOURS ET LA REALITE

__Lors du dernier conseil régional des 26 et 27 mars Le groupe socialiste a déposé une question préalable demandant la mise en place d’une « Charte régionale pour une diversité dans l’apprentissage »

Le PS a estimé qu’il est "contraire à la Constitution et à tous les principes fondamentaux reconnus par les lois de la République, d’opérer une discrimination, même positive, à caractère racial ou ethnique. Seules sont autorisées les distinctions fondées sur les différences sociales ou territoriales, ainsi que celles fondées sur le genre". Pour le PS, il n’y aurait donc pas lieu de débattre de cette niche.!!!!

Suite à une réunion de groupe CACRPG, il a été décidé que cette niche méritait d’être débattue, d’autant que le groupe a lui-même déposé des amendements destinés à se réapproprier la question posée, en application et en conformité avec les délibérations régionales de lutte contre les discriminations.

Voici mon intervention sur le sujet__

Lire la suite...

Soutenir l’artisanat : accompagner les entreprises artisanales dans la crise et favoriser leur développement commercial et à l’international

Monsieur le Président, Monsieur le Vice-Président, Mesdames, Messieurs les conseillers

Je crois que le titre de ce rapport est explicite et résume à lui seul la volonté de la Région : soutenir l’artisanat, accompagner les entreprises artisanales dans la crise et favoriser leur développement commercial et à l’international. Au-delà de ce que nous faisions déjà et que vient de rappeler le Vice-Président Brunel, je crois qu’il est en effet important de renforcer notre soutien à ce secteur économique. L’artisanat est un domaine essentiel en termes de salariés, d’entreprises concernées, et d’activités de proximité de notre quotidien. Aujourd’hui, nombre de ces entreprises sont touchées par la crise, confrontées notamment à la réticence ou à la prudence excessive des banques concernant les prêts. C’est pourquoi, nous soutenons la proposition qui est faite de partenariat avec la SOCAMA (Société de Caution Mutuelle Artisanale ) pour garantir des prêts à court terme et moyen terme à hauteur de 70%. D’autre part, il nous paraît effectivement important de centrer nos aides sur la transmission et ou la reprise des entreprises artisanales. On sait combien c’est un point dur et un obstacle pour certaines d’entres elles qui risquent de disparaître, faute de repreneur. Ceci est particulièrement essentiel pour les activités liées aux métiers d’art, avec des savoir-faire précieux qui demandent à être transmis aux nouvelles générations. Enfin, nous approuvons le renforcement des subventions concernant la participation des entreprises artisanales dans des salons en France et à l’étranger. Je crois que l’ensemble de ces mesures concrètes est un signe clair de notre soutien en cette période de crise au secteur artisanal. Vous l’aurez compris, nous voterons ce rapport, sans aucune réserve. Je vous remercie. Article du jeudi 7 mai 2009

dimanche 21 décembre 2008

Séance budgétaire du 15 au 19 décembre 2008 POLITIQUE DE LA VILLE

Soutenir les associations et les collectivités locales des Zones Urbaines Sensibles, afin d’y améliorer les conditions de vie, tel est l’objectif de la politique de la ville. Au niveau national, l’année 2008 aura été marquée par l’annonce du Plan Espoir Banlieue mais qui aujourd’hui n’est toujours pas suivi d’effets. La Région, dans la limite de ses compétences, avec 55 millions d’euros en investissement et 9 millions d’euros en fonctionnement, s’efforce d’apporter son soutien constant, en matière d’actions culturelles, de convivialité, d’insertion, d’actions sportives dans ces quartiers. En matière de sécurité des Franciliens, ce sont dans les transports, les lycées que se concentre l’essentiel des crédits 2009. La construction des commissariats se poursuit également. Tarek Ben Hiba est intervenu sur ces deux annexes budgétaires en insistant particulièrement sur la prévention, l’accès aux droits et l’aide aux victimes, plutôt que sur le tout sécuritaire privilégié par le gouvernement.

Lire la suite...

Séance du conseil régional du 15 au 19 décembre 2008

Intervention pour faire part du sentiment du groupe CACR sur le rapport de la Chambre régionale des Comptes portant sur le bilan de l’action de l’ARD sur la période 2002-2006.

Lire la suite...

Séance du Conseil Régional des 16 et 17 octobre 2008

En séance plénière du conseil, Tarek Ben Hiba a fait une communication sur le Conseil régional consultatif des citoyens handicapés

Madame la Présidente, Mesdames et Messieurs les conseillers.

Pour notre groupe, la création des organismes consultatifs participait d’une démarche essentielle pour réduire la distance entre les citoyens et les institutions. Notre objectif était bien de permettre la participation active de ces membres à la vie de notre collectivité, de bénéficier de l’avis de représentants de la diversité des handicaps sur les politiques régionales, afin d’améliorer la prise en compte de la situation de handicap en Ile-de-France.

Bien sûr, tout comme pour le Conseil Régional des Jeunes, l’installation, l’organisation et la relation de ces conseils avec la Région ne se sont pas faites sans difficultés. Les choses évoluent et nous en sommes satisfaits, même si nous restons pleinement conscients que les attentes restent fortes et que la collaboration avec les membres du CRCCH doit être beaucoup plus régulière. Il nous faut apprendre à travailler ensemble. Dans cet esprit, l’audition des membres de ce comité par la commission du développement social, de la santé et du handicap en juin 2008 a d’ailleurs permis aux élus de mieux comprendre leurs attentes et leurs doutes. Depuis, d’ailleurs, des représentants du CRCCH participent aux travaux de la commission. Il est nécessaire, au minimum, que la Région sollicite l’avis des organismes consultatifs sur l’ensemble de ses politiques et fasse appel à leur expertise sur tous les dossiers. Il nous faut surtout construire les outils de la co-élaboration.

Pour notre groupe, une citoyenneté pleine et entière suppose que chacun puisse être entendu et associé aux décisions qui le concernent.

Je vous remercie

Séance du Conseil régional des 17 et 18 avril 2008

Plan de déplacement urbain

CR 03-08 Plan de déplacements urbains : financement de la part de l’Etat pour les opérations validées au 31 décembre 2006, nouvelles clés de financement à partir du 1er janvier 2007.

Monsieur le Président, Monsieur le Vice-Président,

Notre groupe va bien sûr approuver ce rapport qui fait suite à une décision de même nature prise dans le cadre du STIF, et très largement votée au CA du STIF.

Il y a urgence à relancer la démarche des comités d’axes et de pôles, et donc à voter ce rapport.

Mais évidemment, nous ne pouvons que souligner les responsabilités de l’Etat, qui par son refus d’assurer sa part de financement du dernier contrat de plan, a lamentablement bloqué toute une série de projets, détaillée en page 13 du rapport.

Nous ne pouvons que souligner les responsabilités de l’Etat, qui s’est refusé à s’impliquer dans le cadre du contrat de projet 2007-2013. Une décision de plus contre les transports publics, à l’inverse des discours proférés dans le cadre du Grenelle de l’environnement. Mais abordons également l’évolution de ce dispositif. Nous sommes entrés dans le cadre d’une réforme du PDU. Et il nous faudra à notre sens réfléchir rapidement à une extension du nombre de lignes et de pôles PDU.

Je pense en premier lieu aux lignes desservant les quartiers politique de la ville, aux lignes reliant Paris et la banlieue : ces axes majeurs pour la desserte des populations les plus défavorisées, pour le lien Paris-banlieue ont été trop peu pris en compte, et il faut remédier à cela dans les plus brefs délais.

Pour ce qui est des pôles, je souhaiterais attirer l’attention de notre assemblée sur un problème grave. Le contrat de projets 2007-2013 n’a repris que trois pôles déjà présents dans le précédent contrats, Pompadour, Evangile et Nanterre-Université, mais avec des niveaux de financement très insuffisants. Le pôle de Juvisy n’a même pas été intégré.

Il y a un problème lourd de rénovation des infrastructures. Il y a un problème lourd de manque d’investissements dans de nouvelles infrastructures comme Arc express. Mais il y a aussi un problème lourd de saturation des pôles de transport existants, et d’absence de création de nouveaux pôles. Et les besoins de financements pour ces pôles structurants n’ont rien à voir avec ceux prévus dans le cadre du rapport qui nous est proposé. Pour Pompadour, Evangile, Nanterre-université, Juvisy, Saint-Denis ou Noisy-le-sec, le besoin de financement atteint 30 à 100 millions d’€ par pôle. Et il y a urgence.

D’où mes deux questions, monsieur le président : pourrons-nous intégrer à court terme de nouveaux axes dans les axes PDU ? Et dans quel cadre allons-nous pouvoir financer ces projets majeurs de pôles, avec des volumes de financement unitaires de plusieurs dizaines de millions d’€ ?

Je vous remercie. Intervention en séance du vendredi 18 avril 2008

mercredi 23 janvier 2008

COnseil régional des 22 ET 23 juin 2006

Communication sur le SRDE (Schéma Régional de Développement Economique)

Lire la suite...

Conseil régional des 17 ET 18 mai 2006

Dispositif cadre "emplois-tremplin"

Lire la suite...

Conseil régional du 30 juin 2006

Aide en faveur de la Ligue des Droits de l'Homme

Lire la suite...

Conseil régional du 25 octobre 2007

La Région soutien les associations du secteur de l'environnement

Lire la suite...

Conseil régional des 27 et 28 JUIN 2007

Amélioration du dispositif Conseil régional des jeunes (CRJ)

Lire la suite...

Conseil régional du 8 novembre 2005

SEANCE CONSEIL REGIONAL DES 8 ET 9 NOVEMBRE 2005 Approbation de la convention avec le Ministère de l'Intérieur et de l'Aménagement du territoire relative à l'équipement immobilier de la Police Nationale en Ile-de-France

Lire la suite...

Conseil régional du décembre 2006

SEANCE BUDGETAIRE 2007 La prévention, la sensibilisation, l'information, la lutte contre les discriminations et les stigmatisations, sont les seules vraies réponses Annexe Sécurité

Lire la suite...

Conseil régional du 20 décembre 2006

SEANCE BUDGETAIRE 2007 Une politique pour les quartiers populaires Annexe Politique de la ville

Lire la suite...

Conseil régional des 8 et 9 novembre 2005

Réponse au voeu du PS commemoration de la fin de la guerre d'Algérie

Lire la suite...

Conseil régional des 5-6 octobre 2006

Vœu FN : « Pôles d’excellence rurale »

Lire la suite...

Conseil Régional des 15 et 16 novembre 2006

Intervention Groupe CACR Audition du Préfet de Police et du Préfet de Région

Lire la suite...

Conseil régional du 5 octobre 2006

Les immigrés sont responsables de tout !!

Réponse à l’amendement FN n°6

Lire la suite...

Conseil régional des 6 et 7 octobre 2005

Vœu du PS sur les « associations de jeunesse et d’éducation populaire »

Lire la suite...

Conseil régional des 23-24 juin 2005 la communication « Pôles de compétitivité »

Monsieur le Président, Monsieur le Vice-président, Mesdames et messieurs les conseillers,

Selon la définition donnée par le Comité Interministériel d’Aménagement du Territoire, qui s’est réuni en septembre dernier, un pôle de compétitivité résulte de la combinaison sur un même territoire de trois ingrédients (entreprises, centre de formations, unités de recherche) et de trois facteurs décisifs (partenariat, innovation, visibilité internationale).

Lire la suite...